Expatriation : pourquoi aller vivre loin de chez soi ?

expatriationL’expatriation est un atout professionnel.

Mais partir vivre à l’étranger, ce n’est pas simplement rajouter une ligne sur un CV, c’est ouvrir des portes qui seraient restées closes sans partir.

Tout d’abord parce que le monde regorge d’opportunités professionnelles pour qui sera prêt à se déplacer, mais pas seulement.

L’expatriation est un apprentissage.

Elle vous permettra de développer de nouvelles compétences, d’apprendre de nouvelles langues, ou d’observer de nouvelles manières de travailler.

Selon les pays dans lesquels nous travaillons, nous n’avons pas le même rapport au temps de travail, à la rigidité ou à la flexibilité des horaires, aux rapports hiérarchiques au sein d’une entreprise, aux relations que nous entretenons avec la clientèle ou encore à la bureaucratie et aux administrations.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises manières de travailler, mais expérimenter différentes méthodes de travail et de management est un atout certain que vous cherchiez du travail ou que vous vouliez vous mettre à votre compte.

L’expatriation permet de faire de nouvelles rencontres

Bizarrement, il est parfois plus facile de faire des rencontres lorsque l’on est loin de chez soi.

Dans certains pays, il sera facile de créer des liens et de se faire des amis auprès des locaux.

Dans d’autres, ce sera plus compliqué.

Toutefois, si vous atterrissez dans un pays dont la culture est très éloignée de la vôtre, vous susciterez certainement la curiosité, ce qui concourra à initier le dialogue.

Mais partout dans le monde, une expatriation est aussi l’occasion de rencontrer d’autres étrangers.

Les communautés d’expatriés sont généralement très ouvertes, puisqu’elles sont constamment en changement.

Des expatriés partent, d’autres arrivent et les groupes d’amis sont généralement plus flexibles que chez des personnes qui n’ont jamais quitté leur ville de naissance et fréquentent les mêmes amis depuis la maternelle.

Avant votre départ et à votre arrivée, n’hésitez pas à contacter via les réseaux sociaux, les blogs et les forums les personnes expatriées près de votre nouveau chez vous, même s’ils semblent avoir des modes de vie, des âges ou un travail complètement différent du vôtre.

Ils seront de très bons conseils, pourront vous venir en aide en cas de pépin (entre expatriés on se serre les coudes) et surtout vous aideront à trouver votre place dans votre nouvelle communauté.

Une expatriation est avant tout un voyage

Comme lorsque l’on fait du tourisme, on apprend de nombreuses choses.

Profitez de votre expatriation au Japon pour vous mettre au judo, en Italie pour manger les meilleures pizzas du monde, en Inde pour aller visiter des temples le weekend, en Australie pour faire du surf après le boulot.

Une expatriation est souvent l’occasion d’accéder à la culture d’un pays et aux activités qu’il offre sans être contraint par le temps comme c’est le cas lorsque l’on part en vacances.

Comme lors d’un voyage, la moindre virée à une heure de chez soi pour aller faire le marché ou se promener devient source de découvertes, d’inspirations, d’enseignements.

Gagner en ouverture d’esprit

Tout comme les voyages, une expatriation nous redonne notre âme d’enfant.

Elle nous déboussole, nous oblige à voir le monde de manière naïve, innocente.

S’immerger dans une nouvelle culture, c’est devoir tout apprendre à nouveau : à manger, à travailler, à se conduire en société, à se déplacer, à négocier ou non un prix, à se loger, à développer des relations amicales ou amoureuses.

Vivre une expatriation, c’est avant tout vivre une expérience à la fois effrayante et passionnante, celle de devenir un étranger et d’être vu comme tel.

La plupart des personnes qui font l’expérience de l’expatriation gagnent en humilité.

Elles deviennent conscientes de la complexité et de la diversité du monde dans lequel elles vivent et deviennent souvent plus tolérantes, plus ouvertes sur des points de vue qui ne sont pas les leurs.

Une expatriation c’est également l’occasion de gagner en autonomie.

Les programmes d’études à l’étranger tels qu’Erasmus sont par exemple souvent vécus par les étudiants comme des rites initiatiques.

Pour nombre d’entre eux, c’est la première fois qu’ils se retrouvent loin de leur famille et de leurs amis.

Trouver un logement, se faire soigner ou parfois même faire ses courses peut vite devenir un casse-tête, mais on finit toujours par s’en sortir !

Une expatriation peut être un moyen de gagner en qualité de vie

À l’heure de la mondialisation, un autre aspect de l’expatriation attire de plus en plus de personnes : l’aspect financier.

Certains font le choix de partir vivre leur retraite ou monter leur entreprise à l’étranger pour y payer moins d’impôts.

D’autres encore sont attirés par des salaires plus élevés ou au contraire s’installent dans des pays à bas coûts pour pouvoir s’offrir des biens et des services auxquels ils n’avaient pas accès jusqu’ici.

Attention toutefois à ne pas faire du critère économique votre seule motivation pour vous expatrier.

Cela ne doit rester qu’un bonus, un argument de plus pour franchir le pas.

De manière générale, faites attention de ne pas partir pour de mauvaises raisons.

Une expatriation doit être motivée par une envie de découverte, par une curiosité, par un attrait pour votre nouveau pays, par un besoin d’être déboussolé.

Partir pour fuir est rarement une bonne solution.

De trop nombreuses personnes quittent tout dans l’espoir de trouver une vie meilleure ailleurs, de laisser derrière elles leurs problèmes financiers, un climat politique morose, une vie sociale peu satisfaisante ou des collègues aigris.

Beaucoup se rendent compte à leurs dépends que leur bonheur n’est pas lié à leur pouvoir d’achat, ou à leur statut social.

Ayez à l’esprit qu’il n’existe pas de paradis sur Terre.

Chaque pays présente ses avantages et ses inconvénients.

Une expatriation doit rester une démarche hautement positive.

Elle doit être animée par une soif de découverte et non par une fuite en avant.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

2 réponses à “Expatriation : pourquoi aller vivre loin de chez soi ?”

  1. Avatar de Otte
    Otte

    Bonsoir, je me permet de vous écrire pour vous posez une question, j’espère que c’est le bon endroit pour vous posez cette question. Voila en faite je connais quelqu’un de puis des années, et j’ai toujours eu de bon contact avec cette personne, c’est d’ailleurs une personne qui ma aider dans le domaine du spirituel et du développement personnelle, je doit dire que cette personne est franche elle dit toujours ce quelle a à dire, et je n’en suis pas contre car j’aime sa franchise Hors voila aujourd’hui nous avons discuter ensemble et après la conversation que j’ai eu avec cette personne, je me suis senti subitement avoir une perte d’énergie et une baisse de moral, un peu comme si je ne croyais plus en moi subitement. J’ai du m’absenter après la conversation et c’est à ce moment la que j’ai ressenti cette baisses d’énergie ou de moral, une fois revenu j’ai contacter cette personne et je lui et dit ce que je pensais , elle ma bien évidement répondu et ma dit quelques chose qui me semble logique , qu’elle n’étais pas responsable de cette baisses d’énergie mais que s’est uniquement de ma faute car je ne me contrôle pas assez. Cela est certainement fort possible je peu le concevoir, mais après lui avoir dit ce que j’avais à lui dire j’ai ressenti ma vitalité me revenir. d’ailleurs je lui et bien dit que je ne la prenais pas pour responsable mais que c’était uniquement moi le responsable de cette baisses de moral et d’énergie. Je précise que cette personne est quelqu’un qui se maitrise je n’ai jamais vu en elle une instabilité, donc elle ma répondu clairement et je l’ai compris hors voici je n’ai rien contre elle car je l’en remercie de m’avoir ouvert les yeux sur une partie de moi que je n’avais pas vu avec d’autre personne, de plus elle ma fait comprendre que j’étais le seule responsable à cette baisses d’énergie et je suis parfaitement d’accord avec cela. Je voulais donc vous demandez que faut t-il que je fasse pour ne plus avoir de baisses d’énergie en parlant avec qui que ce soit, comment avoir le contrôle absolu de sa personne ? j’ai déjà une certaine maitrise, et cela faisait longtemps que je n’avais plus eu une tels baisses d’énergie certes elle n’ai pas rester longtemps car j’ai dit ce que j’avais à lui dire. Ceci dit Comment avoir le contrôle qui me manque, car je le sait que tout es d’abord en soi , je ne dirais pas que quelqu’un es responsable de mon états d’esprit, car par mon expérience j’ai remarquer que j’étais le seule responsable voila pourquoi j’ai parfaitement compris sa parole. Voila je pense avoir tout dit, je vous demande donc que dois-je faire pour avoir le contrôle de moi même et la maitrise ? à savoir je suis quelqu’un qui pratique la méditation depuis l’âge de mes 18 ans et j’en et aujourd’hui 34. Je pratique la pensée positive et l’auto-hypnose depuis pas mal d’année. Je Travaille aussi sur la Kundalini depuis l’âge de mes 18 Ans aussi. Voila. Je vous remercie par avance de vos réponses qui m’aidera à y voir un peu plus clair, si vous avez des conseils je suis preneur ou des livres à me conseillers pour atteindre cette Maitrise et ce contrôle.
    Merci.

    1. Avatar de Adrien
      Adrien

      Bonjour,
      Merci pour votre message. Difficile de répondre à une situation particulière par commentaires interposés, d’autant que pour être honnête, je ne suis pas un spécialiste des questions d’énergies (je suis même parfois un peu sceptique). Le mieux est que vous consultiez une personne physique qui pourra prendre le temps de discuter avec vous.
      Le seul conseil que je pourrais vous donner à la lecture de votre commentaire est de ne pas toujours chercher à être dans le contrôle, à lâcher prise de temps en temps.
      Très bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *