Gratitude, gratitude, je te suis reconnaissant !

MerciLa gratitude et la reconnaissance constituent un état d’esprit, une disposition psychologique qui nous permet d’évoluer plus sereinement dans notre vie quotidienne.

Alors non, je ne parle pas d’un excès de gentillesse (voire de niaiserie) qui consiste dans les faits à s’excuser d’exister ou à remercier notre créateur de nous accorder une journée de plus sur Terre…

Non, la gratitude comme je l’entends, c’est ce petit mécanisme tout simple, qu’on oublie bien souvent du fait  du stress et des contraintes qui nous font face tous les jours, mais qui apporte pourtant bien des satisfactions : celle d’être reconnu comme une personne douée de capacités sociales et relationnelles d’abord, mais aussi un certain apaisement psychologique.

La gratitude, c’est donc cette capacité à reconnaître les efforts de nos semblables, à mettre en avant leurs attentions et à leur en attribuer le mérite… Tout cela en un mot, un simple mot exprimant la reconnaissance… « MERCI » !

Je vous ai déjà parlé d’optimisme, ou de l’importance de positiver pour véritablement faire évoluer notre manière de faire et de voir les choses…

La gratitude et la reconnaissance font partie de ce panel d’outils qui à terme rendent la vie moins sombre, moins conflictuelle et plus légère. Bref, elles concourent à l’épanouissement personnel et à la possibilité de réellement changer de vie.

La réflexion du jour portera donc sur les moyens à notre disposition pour adopter ces deux nécessités que sont la gratitude et la reconnaissance. Alors sans plus tarder, je vous propose un voyage au coeur de la psychologie humaine !

1. La gratitude et la reconnaissance sont des muscles alors faites de la gonflette !

Comme tout système de pensée ou réflexe quotidien, la gratitude et la reconnaissance deviendront des comportements naturels à partir du moment où vous les répétez, les utilisez aussi souvent que faire ce peut.

À l’image d’un muscle donc… l’entraînement lui permet de se développer, d’y faire appel de manière inconsciente.

Évoluer d’un état d’esprit dominé par le mécontentement, l’insatisfaction et le pessimisme vers une ouverture d’esprit concrète n’est pas chose facile, cela demande du temps et de la pratique.

Au début de votre voyage, la gratitude et la satisfaction seront certainement poussives, forcées.

Cela importe peu… C’est la démarche psychologique qui joue le rôle le plus important : celui d’élément motivant, de moteur du changement personnel.

Vivant en Suède, je me suis rapidement aperçu des divergences culturelles existantes entre la Scandinavie et l’Hexagone. Ici, personne ne dit « merci » dans un magasin ou dans un restaurant quand le serveur apporte un plat.

J’avoue avoir été vraiment surpris… Pourquoi ignorer ouvertement la gratitude et la reconnaissance de cette manière ?

Je ne le sais toujours pas, mais le résultat est pourtant probant : il est bien rare de trouver un serveur qui a l’air d’apprécier son travail !

Personnellement, je n’adhère pas à cette vision impersonnelle du service (c’est d’ailleurs probablement la seule chose négative que j’ai pu remarquer sur ce fabuleux pays) et continue à exprimer ma gratitude de manière quotidienne.

Cela ne coûte rien et facilite grandement mon intégration.

Tout cela pour en revenir à l’important : en incluant la gratitude et la reconnaissance dans votre comportement, aussi bien dans votre sphère personnelle que professionnelle, vous favoriserez le respect à votre égard, limiterez les conflits inutiles, permettrez aux gens qui vous entourent de bénéficier de petits moments de satisfaction et développerez un climat de vie bien plus sain.

Une situation qui profite à tous en somme ! Alors, pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui ?

2. La gratitude et la reconnaissance au coeur de vos écrits

Le principe de la tenue d’un journal est un excellent moyen de conserver sa motivation et de mettre en lumière ses progrès personnels en vue de l’atteinte de nos objectifs.

Même si cela peut vous paraître farfelu, vous pouvez très bien réserver une partie de ce journal à l’expression de votre gratitude et votre reconnaissance sur le papier.

Écrivez simplement les sources de votre satisfaction, les facteurs qui vous poussent à vous ressentir redevable, soit envers les autres membres de votre environnement, soit envers votre existence à titre plus général…

Vos rédactions prendront alors toute leur signification au moment où vous les relirez quelques semaines voire quelques mois plus tard, vous permettant de vous rendre compte que votre vie n’est pas uniquement tumultueuse et chaotique.

3. Gratitude et reconnaissance, les bases d’une philosophie de vie épanouie ?

L’Homme est par nature égoïste et centré sur lui-même (bien qu’il ne soit pas fondamentalement mauvais). Bien que nous ne puissions pas nous épanouir sans interactions, ces dernières sont parfois reniées, dénaturées, raillées. C’est tout le paradoxe de la psychologie moderne.

Il est toujours très difficile de concevoir pouvoir faire quelque chose gratuitement, dans le seul but d’aider quelqu’un, surtout si cette personne ne compte pas parmi nos proches.

Pourtant, la gratitude et la reconnaissance sont des éléments qui favorisent la confiance et soi et l’estime personnelle. Ne nous le cachons pas, quand quelqu’un nous remercie, nous érige comme un diffuseur de satisfaction, nous en jouissons, en sortons grandis.

N’avez-vous jamais aidé une personne âgée à traverser la rue ? Un étranger à lire un courrier dans votre langue maternelle ou une personne trop petite à saisir quelque chose sur une étagère en hauteur ?

Comment vous êtes-vous senti après que cette dernière vous ait chaleureusement exprimée sa gratitude ? Ne vous rappelez-vous pas de ce sentiment parcourant votre corps, réchauffant votre coeur ? Moi, j’appelle cela le bonheur

Plus votre psychologie est basée sur la volonté d’aider votre prochain, de faire profiter votre potentiel au plus grand nombre, plus vous retirez la satisfaction personnelle d’effectivement participer à l’élaboration d‘un environnement un peu moins individualiste.

Loin de moi l’idée de m’imposer en tant que moralisateur ou de vous éloigner de vos objectifs personnels d’amélioration de vos conditions de vie. Mon but à travers cet article est tout simplement de réfléchir à la réelle portée et aux mécanismes provoqués par la gratitude et la reconnaissance. Deux valeurs reconnues, mais encore trop souvent ignorées !

Et vous, comment les exprimez-vous au quotidien ? Quels sont vos secrets pour en faire des traits de caractère sur lesquels vous appuyer constamment ?


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

2 réponses à “Gratitude, gratitude, je te suis reconnaissant !”

  1. Avatar de Camille Laperle

    Très bon article ! Je suis aussi persuadée que la clé pour développer une belle confiance en soi passe par la gratitude.

    Dans les moments les plus creux, tenir une liste journalière des choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants permet de passer au travers cette période en étant plus léger.

    Avoir de la gratitude aide à relativiser. Tout n’est pas tout noir ou tout blanc.

    Camille

    1. Avatar de Jean-Baptiste
      Jean-Baptiste

      Bonsoir Camille !

      Effectivement, cette liste est précieuse et efficace. Parvenir à relativiser est une des clés de l’apaisement psychologique.

      Merci pour votre participation et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *