Violence psychologique : Femmes, premières victimes !

La violence psychologique envers les femmesLe mot « violence » a très souvent tendance à être assimilé aux « coups » bien bleus et bien réels sur un corps, alors que ce mot a un tout autre poids et un tout autre impact, beaucoup plus graves et beaucoup marquants, lorsqu’il est psychologique !

Lorsqu’il joue sur le psychique, rabaisse le moral, détruit les rêves et les ambitions… Lorsqu’il ronge l’être de l’intérieur.

Lorsque la violence brise toute envie d’avancer ou, dans les cas les plus extrêmes, toute envie de continuer à vivre !

Décryptage :

Violence psychologique, violence psychique, violence mentale, ou violence émotionnelle, les appellations sont nombreuses !

La terminologie de la violence inclut beaucoup de termes qui renvoient tous à la même chose et concernent, hommes, femmes et enfants, de tous les âges.

Conjugale, quand les mots remplacent les coups !

Dans un couple, où sévit la violence morale, la femme (car, soyons honnêtes, ce sont les Femmes qui en subissent !) a beaucoup de mal, surtout dans une société comme la nôtre, à la prouver, encore moins à en parler.

La violence conjugale est donc le moyen choisi par le conjoint, pour imposer sa volonté et gagner du pouvoir sur sa partenaire.

Les chiffres, à travers le monde, démontrent que cette forme de violence est la plus fréquente envers les femmes.

C’est surtout la forme des violences la plus « subtile » et démontre un côté « machiavélique » chez celui qui l’exerce !

Mots-clefs :

Humilier, rabaisser, dévaloriser, niaiser, contrôler, dominer, ou isoler l’autre, faire des menaces, imposer à l’autre son point de vue et/ou ses goûts, valeurs, désirs, porter atteinte aux personnes qui lui sont chères, lui faire des reproches dans le but de détruire sa confiance, blesser moralement en insistant sur ses points faibles, rejeter sur l’autre la responsabilité de ses paroles, de ses gestes ou de ses attitudes…

Ces signes qui nous parlent :

1. Il parle de manière irrespectueuse de ses anciennes partenaires

La personne qui opère avec violence, aura sans doute tendance à parler de ses « ex » d’une manière dégradante et pleine de haine.

En d’autres termes, si vous fréquentez actuellement un homme qui insulte ses ex, les humilie à chaque fois qu’il en parle ou qu’il les croise…

Vous devriez sans doute considérer la grande éventualité de sauver votre peau !

2. On vous manque de respect, très souvent !

C’est la base même de la violence psychologique.

Si un individu vous rabaisse, se moque de vous et de vos opinions, vous humilie en présence d’autrui, est tranchant et sarcastique, soyez sur vos gardes ou zappez cette personne de votre vie !

3. Trop de générosité :

En utilisant cette stratégie, le manipulateur cherche à faire en sorte que vous vous sentiez redevable envers lui.

Si vous commencez à lui reprocher de vous traiter de manière inacceptable, il évoquera cette « dette » pour semer la confusion dans votre esprit !

4. Maitrise en emprise totale :

Le besoin de pouvoir se présente au départ d’une façon subtile qui n’évoque en rien la violence verbale ou psychologique.

Il fait de petites remarques sur votre façon de vous habiller (trop ou pas assez sexy), sur votre famille, sur vos amis.

Il vous encourage à passer plus de temps avec lui, à arrêter de travailler ou à trouver un emploi plus payant.

Il vous donne de plus en plus de conseils sur la manière dont vous devriez mener votre vie et manifeste une certaine impatience quand vous ne les suivez pas.

Il n’apprécie pas que vous ayez d’autres opinions que lui sur la politique, le couple, la musique…

5. La possessivité :

La jalousie est un des signes annonciateurs les plus probants : elle précède la violence psychologique, puis l’accompagne.

Le manipulateur, homme ou femme, fait passer son caractère possessif pour de l’amour.

Il dira : « Je suis désolé d’avoir aussi mal pris le fait que tu parles à ton ex, mais je n’ai jamais aimé personne autant que toi. Je ne peux pas supporter l’idée que tu sois avec quelqu’un d’autre. »

Il vous appellera 10 fois par jour pour savoir ce que vous faites et où vous êtes, il insistera pour que vous passiez tout votre temps libre avec lui.

Ses sentiments pour vous sont sans doute très forts, mais ce n’est pas pour cette raison qu’il veut être en contact constant avec vous : s’il vous surveille de près, c’est essentiellement pour s’assurer que vous êtes sa propriété.

Ces comportements ne sont pas des preuves d’amour, mais de possessivité.

6. Jamais de sa faute :

La plupart du temps, le manipulateur trouve le moyen d’attribuer à quelqu’un (souvent, sa douce moitié), la responsabilité de ce qui ne va pas bien dans sa vie.
Il a aussi tendance à faire des promesses qu’il ne tient pas, il trouvera mille excuses pour justifier le fait de vous avoir déçue ou de s’être comporté de façon inacceptable.

7. Égocentrisme :

Pendant les premiers mois, voire les premières années, d’une relation, on ne s’aperçoit pas qu’une personne est centrée sur elle-même.

Cependant, il existe des signes avant-coureurs : voyez si c’est toujours elle qui parle le plus, si elle vous écoute peu quand vous vous exprimez, si elle ramène souvent la conversation à elle et si elle prend peu vos besoins en considération.

L’égocentrisme est un trait de personnalité qui résiste considérablement au changement.

Soyez vigilante!

8. Le sexe, à sa guise !

C’est un signe avant-coureur qu’il ne faut pas négliger, surtout dans le cas d’un adolescent ou d’un homme jeune.

Le fait de ne pas respecter vos souhaits dans ce domaine est le signe indéniable d’un manque de respect qui peut par la suite mener à la violence.

9. Sa colère :

L’intimidation, même si elle ne paraît pas intentionnelle, est annonciatrice de violence psychologique et verbale.

La violence physique risque de suivre…

10. Les autres femmes…

Au début d’une relation, il se peut qu’un homme vous dise qu’il vous voit comme très différente des autres femmes.

Il ne fera pas cette distinction longtemps.

Les stéréotypes d’un homme sur les femmes et sur leur rôle dans la société peuvent conduire à la violence dans le couple.

Soyez prudente!

11. À chaque situation, son traitement :

Les manipulateurs mettent un point d’honneur à traiter leur partenaire avec beaucoup d’égards en présence d’autrui.

Ils réservent leurs comportements violents à la sphère privée.

12. Votre vulnérabilité :

Sa force ! Certains manipulateurs choisissent des partenaires beaucoup plus jeunes qu’eux, qui les admirent et qui les laissent prendre les rênes de la relation.

D’autres sont attirés par des personnes ayant vécu des expériences particulièrement difficiles; cela leur permet de jouer le rôle du sauveur.

Méfiez-vous des hommes qui semblent apprécier la répartition inégale du pouvoir au sein du couple.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *