Estime de soi : comment l’améliorer?

estime de soiL’estime de soi, c’est un doux mélange d’amour, de confiance et d’acceptation que l’on porte à sa propre personne.

Avoir une bonne estime de soi est essentiel.

Cela nous permet d’avoir confiance et de gagner en aisance en société.

S’estimer permet de déplacer des montagnes, d’être plus sûr de ce que l’on fait, de donner une légitimité à nos actions.

Et si l’estime de soi est essentielle dans notre vie professionnelle, elle est également l’un des principaux piliers de notre vie sociale et de notre vie amoureuse.

Comment apporter réconfort et optimisme à l’autre lorsque l’on ne se considère pas soi-même ?

Se connaître pour mieux s’estimer

Pour une bonne estime de soi, encore faut-il connaître nos atouts, nos qualités, les facettes de notre personnalité que nous devrions mettre en valeur.

Avoir une bonne estime de soi commence donc naturellement par une meilleure connaissance de soi.

Quels sont vos atouts professionnels ? Comment arrivez-vous à vous montrer utile à vos amis ? Quelle est la chose que vos proches apprécient le plus quand ils sont avec vous ?

Si vous vivez une vie qui ne vous convient pas, que vous jouez sans cesse un rôle, vous ne pourrez jamais montrer le meilleur de vous-même, ni même vous épanouir à tel point que vous puissiez être fier de vous.

L’illustration la plus flagrante de cette nécessité de bien se connaître est la difficile question de l’orientation scolaire et professionnelle.

Rater sa voie, faire des études ou un métier pour lesquels on n’est ni doué ni passionné, c’est le meilleur moyen d’y être médiocre, de ne pas parvenir à se mettre en valeur et de perdre toute confiance en son propre travail.

Cela ne veut pas dire que l’on est un raté, juste que l’on ne regarde pas dans la bonne direction.

Passez à l’action

On ne peut pas être fier de ce que l’on entreprend lorsque l’on ne fait rien !

L’action est le meilleur moyen de créer la fierté et de renforcer l’estime de soi.

Si votre travail ne vous permet pas d’exprimer vos talents et vos idées, pourquoi ne pas en changer ?

Facile à dire me rétorquerez-vous…

Mais le plus dur dans une recherche d’emploi n’est souvent pas de trouver un employeur, mais plutôt une branche, un métier dans lequel on pourrait exceller et pour lequel tout le monde s’arracherait vos compétences.

Et ça, ça fait automatiquement grimper l’estime de soi.

Mais la vie professionnelle n’est pas le seul vecteur pour développer vos compétences et avoir un impact sur le monde qui vous entoure.

S’engager en politique, dans une association, dans un projet artistique ou une équipe sportive peut vous aider à mieux vous connaître et vous exprimer.

Vivez en adéquation avec vos valeurs

Agissez néanmoins de manière réfléchie. Il est important que vous viviez en accord avec vos valeurs. Sinon, impossible de vous accepter comme vous êtes. Être fier de ce que l’on fait, cela se mérite.

Faites preuve d’honnêteté aussi bien dans vos idées que dans vos sentiments.

N’ayez pas peur de montrer vos émotions, vos déceptions, vos agacements, vos idéaux.

Apprenez à reconnaître vos erreurs, à vous excuser, à ne pas vous enfoncer dans des trajectoires qui ne vous conviennent pas.

Persévérez dans la voie qui vous semble la plus juste, pas dans celle où l’on vous attend.

Changer d’avis ou d’opinion, reconnaître que l’on s’est trompé n’est pas un aveu de faiblesse. C’est au contraire une preuve de courage.

L’honnêteté intellectuelle est le meilleur vecteur de confiance. Agir dans la mauvaise direction en se posant le moins de questions possible pour ne pas voir les choses en face est le meilleur moyen de ne pas vivre en harmonie avec soi-même.

Entourez-vous de personnes positives

L’estime de soi se cultive en chacun de nous, mais elle est aussi fortement influencée par l’image que nous renvoient nos proches.

Dès l’enfance, l’estime de soi se cultive dans la famille et à l’école, par des encouragements, par des choix d’activités ou d’apprentissage qui ne mettent pas les enfants trop souvent en échec.

Cette logique continue à s’appliquer dans le monde des adultes.

Essayez donc au maximum de vous entourer de personnes qui savent vous apprécier à votre juste valeur.

Il ne faut pas négliger les effets de groupe dans la valorisation des personnes.

Au travail ou à l’extérieur, essayez de fréquenter des groupes de personnes positives qui auront tendance à vous tirer vers le haut.

La question n’est pas tellement de savoir quelle place vous occupez dans un groupe, si vous y êtes leader ou non.

Ce qui est important, c’est avant tout la dynamique qui y règne.

Dans le milieu du travail par exemple, un management qui favorise la mise en compétition des travailleurs les uns par rapport aux autres va dégrader l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes alors qu’une gestion basée sur la coopération aura tendance à permettre de rechercher les talents de chaque individu et à les mettre en valeur.

Ne confondez pas estime de soi et narcissisme

Si avoir une bonne estime de soi consiste à distinguer ses points forts pour mieux les mettre en valeur, attention à ne pas tomber dans l’excès inverse qui consisterait à se surestimer à outrance jusqu’à en dévaloriser les autres.

L’arrogance ou la dévalorisation de soi sont toutes deux néfastes pour votre vie sociale.

Encore une fois, tout est question de dosage, d’équilibre.

Nous avons tous une place dans l’univers, un rôle à jouer auprès des différentes personnes que nous côtoyons.

Avoir de l’estime pour soi-même, cela ne veut pas dire tenter de gravir frénétiquement les échelons sociaux réels ou imaginaires avec un esprit mégalomaniaque débridé.

L’estime de soi, c’est plutôt le fait de comprendre la place que l’on peut occuper dans la société, la manière dont on peut faire évoluer les choses à petite et grande échelle, et tout mettre en œuvre pour que cela devienne une réalité.

Le narcissisme à l’inverse, consiste à estimer arbitrairement que l’on est au centre des buts, causes et conséquences de tout ce qui se passe autour de nous.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

4 réponses à “Estime de soi : comment l’améliorer?”

  1. Avatar de Max
    Max

    Bonjour,
    votre blog est très intéressant à lire pour les gens qui comme moi vivent totalement au ban de la société. Aucun ami malgré trois ans passés dans la même entreprise, plus aucun contact depuis plusieurs années avec les quelques personnes que j’ai rencontrées dans ma vie. Je n’ai évidemment jamais vécu en couple.
    Comme dit, d’un point de vue théorique, c’est très intéressant mais la timidité maladive, l’absence d’estime de soi, un mal-être général, sont des sentiments qui s’auto-entretiennent voire s’auto-amplifient et qui n’ont pu se développer que chez des personnes présentant dès l’origine des tendances à la lâcheté ainsi qu’une faiblesse psychologique qui ne permettront en aucun cas à ces personnes de s’en sortir.
    Tellement d’obligations, tellement de devoirs, tellement de règles, chacun de nous est piégé dans sa propre boîte.
    Pour ma part, j’attends juste que la vie passe…

    1. Avatar de Adrien
      Adrien

      Bonjour Max.
      Merci pour votre message et votre témoignage. En effet, la timidité si elle est très prononcée peut devenir un véritable blocage. Attention à ne as la confondre avec la lâcheté. Être timide peut être handicapant mais personne ne va vous en vouloir d’être timide. Tout est une question d’intention. Le sujet est très vaste. Je vais essayer d’écrire un article sur l’introversion. J’espère que vous y trouverez quelques conseils utiles.

      Très bonne journée.

  2. Avatar de Yann GABIOUD

    Une estime de soi doit réellement se distinguer.
    Très bon article sur cet estime de soi !
    J’en parle aussi sur mon blog
    http://yanngabioud.com/blog/

    1. Avatar de Adrien
      Adrien

      Merci pour le partage.
      Très bonne journée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *