Comment définir son lifestyle de manière pertinente ?

LifestyleTerme de plus en plus à la mode, le lifestyle fait figure d’emblème, de notion clé lorsqu’on aborde le développement personnel et la volonté permanente de réfléchir sur l’amélioration de ses conditions de vie.

Regroupant aussi bien les aspects psychologiques, que financiers ou intellectuels qui découlent des valeurs intériorisées par les individus, sa portée est mesurée en fonction de nos habitudes quotidiennes.

Ceci étant établi, il convient alors de s’interroger sur sa formulation d’un point de vue matériel : comment faire coexister tous nos réflexes, nos manières d’être et de percevoir notre environnement de façon à toujours tendre vers l’épanouissement ?

Il semblerait que la mission soit perpétuelle, une philosophie de vie ne s’acquérant qu’à force d’expériences, d’apprentissage et d’introspection.

Ce que nous étudierons aujourd’hui, ce sont donc les principaux compartiments de votre lifestyle, afin de comprendre comment favoriser l’apparition du bonheur, à travers des gestes simples et la mise en relief d’une ligne de conduite idéale, dont il vous reviendra d’évaluer la pertinence.

1. Le lifestyle scientifique : un esprit sain dans un corps sain

Une des notions que je me plais à répéter à travers les nombreuses productions de Réussite Personnelle, et en laquelle je crois dur comme fer, c’est cette incapacité à s’accorder la confiance que l’on mérite et à exprimer son potentiel, sans travailler en priorité sur son bien-être.

La santé reste ce que nous avons de plus précieux, la laisser se détériorer est par conséquent un acte quasi criminel.

La première des priorités dans la définition d’un lifestyle épanouissant, c’est donc cette propension à écouter son corps.

Les manifestations de la fatigue (qu’elle soit physique ou psychologique), sont des signaux d’alarme, des preuves d’un manque d’attention vis-à-vis de nos besoins naturels.

Ne pas respecter ces appels au secours, c’est prendre le risque d’affecter son quotidien de manière réelle : dépression, troubles du sommeil, irritabilité, pessimisme

Ces dispositions psychologiques ne sont pas des défauts innés, elles découlent d’un refus de faire de son psychisme et de sa qualité de vie des priorités absolues.

Un lifestyle sain se construit (selon moi), sur la définition claire et précise des réponses optimales à apporter à nos besoins primaires :

Lifestyle et alimentation

Dans une société où tout doit être rapide, la notion de qualité disparaît peu à peu.

On recherche l’efficacité avant tout.

Ce constat malheureux touche de plein fouet la manière dont nous mangeons.

Résultat ? On se limite aux plats préparés (inutile de s’étaler sur ce sujet, le débat actuel sur les lasagnes parle de lui-même), à la nourriture grasse, à la friture… en oubliant leurs méfaits sur l’organisme.

L’évolution du taux d’obésité, la découverte de nouvelles maladies (vache folle, grippe aviaire…) sont sans doute les conséquences les plus criantes de cette nouvelle culture de masse et du manque d’importance accordée à la façon dont nous nous nourrissons.

L’industrie agroalimentaire est basée sur le profit, sans une once de considération pour la santé du consommateur.

Pour remédier à cette escalade de la « malbouffe » , le conseil le plus pertinent repose sur une planification en amont de vos repas et une sélection stricte des ingrédients qui les composent.

Pourquoi en effet ne pas prévoir en début de semaine, les plats à préparer (en mettant l’accent sur le naturel et en limitant les matières grasses) ?

Cela limitera le temps passé à cuisiner et vous permettra de confectionner des « lunchs-box » à emmener au travail ou sur le lieu de vos activités.

Une façon simple de faire des économies tout en mettant favorisant  votre santé.

L’eau sera alors le meilleur des compléments.

C’est peut être un peu rébarbatif et moins excitant que de commander des nuggets dans une chaîne de « restaurants » américains, mais si vous pouviez voir comment ces derniers sont confectionnés, vous n’hésiteriez pas une seconde et passeriez derrière les fourneaux.

Lifestyle et cycles journaliers

L’organisation quotidienne est elle aussi, un facteur déterminant de votre lifestyle.

Si votre activité professionnelle occupe nécessairement la plus grande partie de vos journées, votre temps libre peut lui aussi être optimisé.

Depuis la régulation de vos cycles de sommeil (largement abordé dans un article récent) à celle de votre activité physique (plus que recommandée pour entretenir votre forme physique, mais aussi psychologique), plus votre vie est planifiée, ordonnée, moins votre état d’esprit sera en proie au doute et à l’incertitude.

Bien évidemment, cela ne signifie pas que l’impromptu et l’improvisation n’ont pas de place dans la définition du lifestyle idéal, mais ce sont des facteurs qui viennent se greffer sur une organisation réfléchie et prédéterminée.

L’inconnu est toujours une source de stress, et c’est à ce titre que la réflexion personnelle sur les moyens de rationaliser son temps entre dans la définition d’une psychologie apaisée.

2. Lifestyle et valeurs personnelles

En tant qu’acteurs d’un milieu dont l’évolution ne dépend pas de nous, nous sommes soumis à des règles informelles qui influencent la définition de notre personnalité.

Intelligence sociale, satisfaction au regard d’autrui, nécessité de renforcer nos capacités relationnelles… autant de facteurs qui dictent nos réactions et font de l’interaction un échange doté d’un enjeu important : celui d’assumer qui nous sommes, de nous affirmer, sans pour autant créer de conflits d’intérêt.

À ce titre, il est alors rationnel de statuer que pour penser s’épanouir, il faille être capable de suivre une certaine ligne directrice, des valeurs que nous considérons comme nécessaires afin de profiter des expériences quotidiennes.

C’est le cas du respect par exemple, mais aussi et surtout de l’indépendance psychologique, de cette aptitude à réaliser que si nous sommes fondus dans la masse, il n’en reste pas moins que nous sommes des individus à part entière avec des besoins et des désirs à satisfaire.

Les valeurs dont nous parlons touchent tous les secteurs de votre existence : depuis la motivation au travail, à l’honnêteté envers les autres acteurs de votre environnement en passant par l‘exposition d’une certaine confiance en vous, afin de ne pas vous laisser manipuler ou marcher dessus.

Difficile à ce titre de donner des conseils précis.

Vous et vous seul, êtes capable de définir l’attitude à adopter au quotidien, en fonction des obstacles rencontrés, et de vos objectifs personnels.

Une réflexion personnelle est alors nécessaire à ce stade : « qui veux-je être ? Quels sont les traits qui me caractérisent ? Comment réagir face aux autres ? »

À titre personnel, j’axe ma philosophie de vie, mon lifestyle, sur la nécessité de renforcer mes connaissances intellectuelles (toujours utile pour produire du contenu), de toujours respecter mes interlocuteurs (même si la réciproque n’est pas toujours de mise, comme vous avez pu le lire dans l’article sur le développement personnel) et sur l’importance des sentiments humains.

Ces derniers sont alors pour moi plus importants que l’aspect matériel ou technique du quotidien (je suis dans les faits très maladroit) ce qui me pousse parfois à manquer de concentration ou d’attention vis-à-vis des domaines les moins significatifs à mes yeux.

Ne vous en faites pas, j’essaye de travailler sur ce point noir !

3. Lifestyle et orientation de vie

De votre organisation personnelle et des valeurs qui vous animent découle bien évidemment une manière personnelle de voir le monde, d’apprendre de vos expériences et de développer un lifestyle enrichissant ou au contraire, troublé.

Votre mode de vie est à la base de votre aptitude à apaiser votre psychologie, à définir vos objectifs et à réaliser vos projets les plus ambitieux.

Chaque petite habitude quotidienne a un impact sur la globalité de votre personnalité.

L’ignorer, c’est aussi quelque part renier son propre potentiel.

Un lifestyle épanoui semble d’ailleurs s’appuyer sur cette notion de capacité à croire en ses rêves, à ne pas se laisser décourager par les conditions matérielles, les échecs ou les obstacles qui s’érigent entre nous et la réalisation de ces derniers.

Le challenge personnel, la volonté de relever des défis et d’apprendre de la vie et des mésaventures sont en définitive les meilleurs moyens de baser sa vision de l’évolution sur des fondations solides permettant de jouir d’une mentalité positive, saine et renforcée de manière quotidienne.

Rien ne vous empêche donc de formuler des projets jugés irréalisables ou hors de portée.

Votre lifestyle supporte en effet votre état d’esprit et votre propension à vous en rapprocher, un peu chaque jour.

Et vous ? Comment percevez-vous votre lifestyle ? Quelle est votre vision de votre quotidien ? Vos retours sont toujours appréciés !

À bientôt !


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

2 réponses à “Comment définir son lifestyle de manière pertinente ?”

  1. Avatar de Eddy
    Eddy

    Très américanisé, le terme Lifestyle, tu le sais pour moi, le changement de vie a été bénéfique.

    Je ne pense pas vraiment avoir changé mon style de vie, mais son évolution, déjà, c’est de vivre le jour au jour, de profiter un max et de faire ce qu’on aime et de mettre ses craintes de côtés pour avancer !

    1. Avatar de Jean-Baptiste
      Jean-Baptiste

      Oui, effectivement, ce terme nous vient d’outre-Atlantique, mais se développe de plus en plus, au point de regrouper de nombreuses réflexions sur l’épanouissement personnel.

      Quoi qu’il en soit, je suis content de voir que les choses avancent pour toi !

      À bientôt Eddy !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *